AP

PODGORICA, Monténégro — Le Monténégro fait appel à l’aide de la communauté internationale pour contenir les feux de friches qui font rage le long de sa côte adriatique.

Une centaine de touristes ont dû évacuer la région, lundi, alors qu’un temps sec et venteux alimentait les flammes.

Les incendies s’étant déclarés dans la péninsule de Lustica s’approchaient dangereusement de secteurs résidentiels et de zones de camping.

La télévision d’État rapporte que le ministère de l’Intérieur s’est tourné vers le fonds de solidarité de l’Union européenne en cas de catastrophe naturelle.

La marine a également été sollicitée pour procéder à certaines évacuations par voie maritime.

Steven Katic, de la municipalité de Herceg Novi, a signalé que leurs «forces ne suffiront pas pour éteindre un feu d’une telle envergure».

Plus au nord, en Croatie, les pompiers tentent également de contenir une série d’incendies. Plusieurs centaines d’acres de forêts de pins et d’arbustes se sont envolées en fumée, tandis que les vents permettent aux flammes de se propager dans plusieurs directions.

Le village de Srinjine, à proximité de la ville côtière de Split, s’est vu privé d’accès à l’eau et à l’électricité, forçant aussi le départ de nombreux touristes.

Plusieurs de ses bâtiments ont été détruits, dont sa garderie, une partie de son cimetière et les oliveraies avoisinantes.

Les avions bombardiers d’eau, initialement cloués aux sols en raison des forts vents, ont pu décoller lundi après-midi.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!