The Associated Press

WASHINGTON — Les plus récents efforts des républicains pour abroger et remplacer l’«Obamacare» ont été sérieusement compromis au Sénat, lundi soir, lorsque deux autres sénateurs républicains ont annoncé leur opposition à la pièce législative fortement soutenue par le président Donald Trump.

L’annonce des sénateurs Mike Lee, de l’Utah, et de Jerry Moran, du Kansas, constitue un frein majeur à la proposition d’assurance maladie devant remplacer le projet cher à Barack Obama. Le doute plane sur les prochaines étapes, s’il doit y en avoir, dans ce dossier.

MM. Lee et Moran ont tous deux affirmé ne pas pouvoir soutenir la proposition du leader républicain au Sénat Mitch McConnell dans sa forme actuelle. Ils joignent leurs voix à celles des sénateurs républicains Susan Collins, du Maine, et Rand Paul, du Kentucky, qui avaient montré leur opposition tout juste après le dépôt du projet de loi par M. McConnell jeudi dernier.

Il manque désormais à tout le moins deux votes à M. McConnell dans un Sénat fortement divisé, et il pourrait devoir retourner à la table à dessins ou même commencer à négocier avec les démocrates, une avenue qu’il est réticent à emprunter.

M. Moran a déclaré que le projet de loi «échoue à abroger l'(Obamacare) ou à répondre aux coûts croissants des soins de santé».

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!