Justin Tang/THE CANADIAN PRESS Le ministre des Affaires étrangères chinois, Wang Yi

MANILLE, Philippines — La Chine a exhorté la Corée du Nord de respecter les exigences des Nations unies et de cesser de provoquer la communauté internationale en poursuivant ses tests de missiles, a annoncé son ministre des Affaires étrangères Wang Yi, après avoir discuté avec son homologue nord-coréen Ri Yong Ho, à Manille, aux Philippines.

Prudent, le gouvernement Trump a applaudi l’intervention chinoise, ajoutant toutefois que les États-Unis continueront de veiller au grain afin que la pression envers la Corée du Nord ne soit pas relâchée lorsque l’attention de la planète se portera ailleurs.

Samedi, le Conseil de sécurité de l’ONU avait approuvé des sanctions économiques sévères contre le régime de Pyongyang, qui le prive d’un milliard de dollars en revenus d’exportation.

Au cours de leur rencontre, M. Wang a exhorté la Corée du Nord à «garder son calme», malgré le vote de l’ONU.

«Respectez la décision de l’ONU. Ne provoquez pas la bonne volonté de la communauté internationale en lançant un nouveau missile ou en procédant à un autre test nucléaire», a-t-il lancé à son homologue. Un inhabituel avertissement direct du dirigeant chinois.

Aussi présent à Manille, le secrétaire d’État américain Rex Tillerson n’a pas rencontré l’envoyé nord-coréen, faisant tout pour éviter de le croiser.

Le gouvernement chinois a insisté pour que les États-Unis et la Corée du Nord reprennent les négociations. Pour les Américains, un tel retour est encore prématuré. Ils ont aussi rejeté une demande de Pékin de cesser les exercices militaires conjoints avec la Corée du Sud en échange de la fin des recherches nucléaires en Corée du Nord.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!