AP

BEYROUTH — Des frappes aériennes lancées depuis deux jours contre la portion de la ville de Raqqa toujours contrôlée par Daech (le groupe armé État islamique) ont fait au moins 29 morts, selon des militants.

Les Forces démocratiques syriennes appuyées par les États-Unis ont lancé le 6 juin une offensive pour tenter de reprendre le contrôle de la ville, avec l’aide des frappes aériennes de la coalition américaine. Les forces sous commandement kurde contrôlent actuellement la moitié de la ville.

L’Observatoire syrien des droits de la personne, à Londres, a témoigné mercredi d’une intensification des frappes aériennes depuis deux jours, possiblement en vue d’une nouvelle offensive.

Vingt-neuf personnes, dont neuf femmes et 12 enfants, auraient été tuées pendant la seule journée de mardi.

Une autre organisation qui documente les atrocités de Daech fait état de 43 morts.

Raqqa, dans le nord de la Syrie, est la capitale de fait du groupe djihadiste.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!