BANGUI, République centrafricaine — Six bénévoles de la Croix-Rouge ont été tués en République centrafricaine.

Il s’agit de la troisième attaque mortelle contre le groupe humanitaire dans ce pays depuis le début de l’année.

Le président de la Croix-Rouge centrafricaine, Antoine Mbao-Bongo, s’est dit «dégoûté» par ces meurtres commis dans le sud-est du pays.

Les circonstances de l’attaque sont encore nébuleuses, selon le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

La Croix-Rouge a dit que les victimes assistaient à une rencontre d’urgence dans la préfecture de Mbomou.

Plusieurs travailleurs humanitaires sont incapables d’oeuvrer en raison de la nouvelle flambée de violence interconfessionnelle dans le pays. Les militants de chaque camp cherchent aussi parfois à achever leurs ennemis blessés dans les installations de santé.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!