AP

WASHINGTON — La relation diplomatique entre les États-Unis et Cuba, rétablie il y a deux ans, a été mise à l’épreuve par ce que les autorités américaines ont dépeint comme une série d’incidents bizarres ayant causé des pertes auditives à plusieurs de leurs diplomates.

Ces problèmes auditifs auraient selon elles été provoqués par un instrument sonique dissimulé.

La porte-parole du département d’État américain, Heather Nauert, explique qu’en guise de représailles, deux diplomates cubains ont été expulsés de leur ambassade à Washington vers la fin du mois de mai.

Le ministère cubain des Affaires étrangères a qualifié ces évincements d’«injustifiés et infondés».

Cuba garde les diplomates américains sous surveillance, et comme tous les diplomates étrangers sur l’île, les victimes de ces incidents étaient hébergés dans des résidences appartenant à La Havane.

Or, des sources aux faits de l’enquête n’écartent pas la possibilité qu’un autre pays comme la Russie soit derrière cette affaire, peut-être même à l’insu des autorités cubaines.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!