CANBERRA, Australie — La compagnie américaine d’exploration maritime Ocean Infinity a confirmé vendredi qu’elle a offert de reprendre, à ses frais, les recherches pour retrouver le vol MH370 qui est disparu il y a plus de trois ans.

La Malaisie, la Chine et l’Australie ont interrompu leurs recherches en janvier, après avoir fouillé 120 000 kilomètres carrés d’océan.

Ocean Infinity a dit espérer que la Malaisie acceptera son offre de poursuivre les opérations avec des drones sous-marins rapides, sophistiqués et équipés de sonars.

La compagnie a confirmé par courriel qu’elle a offert d’assumer tous les risques financiers d’une reprise des recherches.

Le groupe Voice370, qui représente les familles des 239 personnes qui se trouvaient à bord du Boeing 777, a dit qu’en vertu de l’offre soumise en avril, Ocean Infinity «ne recevrait probablement une récompense que si elle trouve les débris». Le groupe se demande ensuite pourquoi la Malaisie n’a pas encore accepté cette offre «gagnant-gagnant».

Des experts internationaux ont conclu, après avoir analysé de nouvelles informations, que l’appareil a probablement plongé dans un secteur de 25 000 kilomètres carrés situé au nord de la dernière zone fouillée, loin au sud-ouest de l’Australie.

La Malaisie, la Chine et l’Australie estiment toutefois que la zone nouvellement identifiée est trop vaste pour justifier une reprise de recherches qui ont déjà coûté 160 millions $ US en fonds publics.

Le vol MH370 est disparu le 8 mars 2014 après avoir dévié de sa trajectoire lors d’un déplacement entre Kuala Lumpur et Pékin.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!