Steve Helber Steve Helber / The Associated Press

DÉTROIT — Les Red Wings de Detroit ont affirmé samedi qu’ils envisageaient une action en justice afin d’empêcher des suprémacistes d’utiliser leur logo lors de leurs «troublantes» manifestations à Charlottesville, en Virginie.

L’équipe a fait savoir dans un communiqué qu’elle «s’opposait avec véhémence» à ce genre de manifestations et qu’elle n’était en rien associée à celles-ci. Le logo de cette équipe de la LNH a été vu sur des objets transportés par des manifestants.

Les Red Wings ont déclaré qu’ils «exploraient toutes les actions juridiques possibles quant à l’utilisation abusive de (leur) logo lors de ces troublantes manifestations». L’équipe a ajouté que le hockey était pour tous les amateurs et qu’elle célébrait la diversité de ses partisans et des États-Unis.

Les Red Wings ont confirmé que leur communiqué serait le seul commentaire sur ce dossier.

Un groupe de suprémacistes du Michigan se fait appeler les «Detroit Right Wings» et il utilise le logo des Red Wings. Le groupe a indiqué par l’entremise de son compte Twitter que ses membres étaient arrivés à Charlottesville, où est située l’Université de la Virginie, à environ 160 kilomètres de Washington.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!