AP/Armando Franca

LISBONNE, Portugal — Le temps chaud et sec a attisé les incendies de forêt brûlant à travers le sud de l’Europe, dimanche, et les pompiers au Portugal et sur l’île française de Corse peinaient à contenir les flammes.

Plus de 4000 pompiers combattaient plus de 250 incendies de forêt au Portugal, et le pays a demandé l’aide d’autres pays de l’Union européenne.

En Corse, les incendies qui ont fait rage depuis jeudi ont forcé l’évacuation de 1000 personnes, ont indiqué les autorités.

L’Agence de protection civile du Portugal a indiqué que 268 nouveaux incendies avaient pris naissance samedi.

Bien que la météo n’aide pas, plus de 90 pour cent des incendies ont une cause humaine, que ce soit un geste intentionnel ou de négligence, a affirmé une porte-parole de l’agence, soulignant qu’il s’agit de crimes dans les deux cas.

Les difficultés à contenir les flammes et les prévisions d’autres jours de temps sec et chaud ont amené le gouvernement portugais à demander de l’aide de l’Europe.

L’Espagne, pays voisin, a répondu en promettant d’envoyer des avions et du personnel.

Le Portugal a été particulièrement frappé durement par les incendies de forêt, incluant un incendie ayant fait 64 morts en juin, au cours d’un été marqué des températures élevées et très peu de précipitations.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!