Twitter/HoolaChoup

PARIS — Un homme qui pourrait avoir tenté de s’enlever la vie a foncé avec sa voiture dans une pizzéria d’une petite ville à l’est de Paris, lundi, tuant sur le coup une adolescente de 13 ans et blessant son jeune frère, ainsi que 11 autres personnes.

Le conducteur de la voiture a été immédiatement arrêté. La police a indiqué que les gestes de l’homme étaient délibérés, mais elle ne croyait pas que ses motifs étaient liés au terrorisme.

La victime de 13 ans et son jeune frère étaient parmi les clients qui mangeaient sur la terrasse de la Pizzeria Cesena lorsqu’un homme en BMW a accéléré vers eux, a relaté un responsable la Gendarmerie nationale française.

La jeune fille est morte sur le coup et l’on craint pour la vie de son jeune frère. Au moins trois autres personnes étaient hospitalisées dans un état grave, alors que huit autres ont été blessées légèrement, selon cette source, qui n’a pas pu être nommée.

L’incident a ravivé certaines craintes en France, où une série d’attaques menées à l’aide de voitures sont survenues dernièrement.

Un homme d’origine algérienne a foncé dans un groupe de soldats français, la semaine dernière et il y a plus d’un an, à Nice, un camion avait percuté une foule réunie pour la fête nationale, faisant 86 victimes.

Le ministre français de l’Intérieur a annoncé que le conducteur était apparemment suicidaire et que les autorités ne croyaient pas que l’incident soit de nature terroriste.

Le porte-parole du ministre, Pierre-Henry Brandet, a raconté au réseau BFMTV que l’individu né en 1985 n’était pas connu des services de renseignements ou de la police. Il n’a pas identifié le suspect.

Deux policiers ont affirmé que l’incident était considéré comme clos et que les autorités ne cherchaient pas de complice. Elles essaient plutôt de savoir ce qui aurait motivé le conducteur à poser son geste.

Un responsable de la justice a confié que le bureau du procureur de Paris, qui supervise les enquêtes pour terrorisme, n’était pas impliqué dans cette affaire puisqu’il n’y a aucune preuve liée au terrorisme à ce point-ci. Un représentant des services de sécurité a confirmé qu’il n’y avait aucune preuve liée à l’extrémisme islamique.

La pizzéria en question se trouve dans une zone commerciale de Sept-Sorts, une ville située à environ 65 kilomètres de Paris, près de la région de Champagne. La police a érigé un important périmètre de sécurité dans le secteur.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!