Tran Van Minh Tran Van Minh / The Associated Press

HANOÏ, Viêtnam — Quelque 10 000 infections à la fièvre dengue ont été détectées au Vietnam depuis une semaine, et le système de santé du pays croule sous le poids de ce fardeau.

Le nombre de patients hospitalisés représente un bond de 42 pour cent par rapport à la même période l’an dernier, avec sept décès de plus, selon le ministère de la Santé.

Au total, on rapporte 90 626 infections, 76 848 hospitalisations et 24 décès.

Le ministère attribue cette explosion à une hausse de la température, à des pluies plus abondantes et à une urbanisation rapide qui favorise la reproduction des moustiques qui propagent le virus.

Un hôpital de Hanoï qui se spécialise dans les maladies tropicales rapporte qu’un millier de personnes fiévreuses se présentent à ses portes chaque jour. L’hôpital ne recevait que quelques patients par jour en juin et juillet 2016.

Quelque 300 patients y sont actuellement soignés pour la fièvre dengue, ce qui étire au maximum ses ressources.

La capitale, Hanoï, et la ville commerciale de Hô Chi Minh, dans le sud du pays, sont les plus durement touchées.

Le gouvernement a incité la population, jeudi, à faire sa part pour détruire les moustiques et leurs larves.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!