HELSINKI — L’attaque au couteau qui a fait deux morts, vendredi, dans l’ouest de la Finlande, est «probablement un acte terroriste», a annoncé samedi l’agence de renseignement du pays.

La police a ajouté qu’Europol se penche sur de possibles liens avec les attentats de Barcelone et de Cambrils, en Espagne.

Le suspect, un Marocain de 18 ans, a poignardé huit personnes à Turku avant d’être atteint à une jambe par les balles de la police. Il recevait toujours des soins intensifs samedi.

Son nom n’a pas été dévoilé, mais les enquêteurs ont précisé qu’il s’agit d’un demandeur d’asile arrivé en Finlande en 2016.

Crista Granroth, du Bureau national d’enquête, affirme que l’assaillant semblait viser des femmes.

Le suspect n’a toujours pas été interrogé et quatre autres Marocains établis à Turku se trouvent en détention. Un mandat d’arrestation international a été lancé pour une sixième personne soupçonnée d’avoir trempé dans l’attaque.

Le premier ministre, Juha Sipilä, a souligné qu’«il s’agit de la première fois que la Finlande est confrontée à un tel acte terroriste».

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!