AP

MIAMI — Huit bénéficiaires d’une résidence pour personnes âgées privée de climatisation par l’ouragan Irma ont perdu la vie en Floride, soulevant des craintes sur la sûreté des quelque quatre millions d’aînés de l’État face à des pannes d’électricité qui pourraient s’étirer sur encore plusieurs jours.

Des secouristes ont été appelés sur place mercredi, dans la ville de Hollywood, concernant des gens qui avaient apparemment besoin d’une aide d’urgence. Trois bénéficiaires ont été trouvés morts sur place et cinq autres se sont éteints plus tard dans la journée.

Les secouristes ont évacué une centaine d’autres personnes âgées de la résidence.

Le chef de la police de Hollywood, Tom Sanchez, a déclaré en conférence de presse que les décès étaient probablement attribuables à la chaleur. Il n’a toutefois pas écarté la possibilité d’un empoisonnement au monoxyde de carbone émis par une génératrice. Une enquête criminelle a été ouverte.

Directement en face de la résidence se trouve l’hôpital Memorial Regional, parfaitement climatisé.

Le gouverneur Rick Scott a demandé aux services d’urgence de l’État d’effectuer une tournée des foyers de soins pour s’assurer de la sécurité des patients.

Le médecin légiste du comté de Broward, le docteur Craig Mallak, a confirmé avoir reçu les corps de deux victimes, des femmes âgées de 71 et 78 ans, à des fins d’autopsie. Il a toutefois prévenu que les victimes étaient déjà malades et qu’il serait difficile de déterminer le rôle joué par l’absence de climatisation dans leur mort.

Principale destination de retraite aux États-Unis, la Floride compte la plus grande proportion d’aînés du pays, avec un résidant sur cinq âgé de 65 ans et plus.

Outre cette tragédie, Irma aurait coûté la vie à au moins 17 personnes en Floride, quatre en Caroline du Sud et deux en Géorgie. L’ouragan a également fait 38 morts dans plusieurs îles des Caraïbes.

De lourds dégâts dans les Keys

Les résidants de certaines îles de l’archipel des Keys les plus rapprochées du continent ont reçu la permission de rentrer chez eux, mais les travaux de réparation de la seule autoroute qui relie la région à la Floride ne sont pas encore terminés. Ils ont enfin pu constater les dégâts causés par Irma et ses vents de plus de 200 kilomètres/heure.

Le patron de l’Agence fédérale des situations d’urgence (FEMA), Brock Long, a fait état de données préliminaires selon lesquelles 25 pour cent des maisons des Keys ont été anéanties et 65 pour cent lourdement endommagées. Il a précisé que «toutes les maisons des Keys ont essentiellement été touchées».

En date de mardi, environ le tiers de la population de la Floride, soit quelque 6,8 millions de personnes, demeurait privé d’électricité. Certains clients devront patienter au moins dix jours avant d’être rebranchés.

Le président Donald Trump doit se rendre sur la côte sud-ouest de la Floride jeudi.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!