AP

SÉOUL, Corée, République de — La Corée du Sud a testé mercredi un nouveau missile de croisière sophistiqué qui renforcerait sa capacité à lancer des attaques anticipées contre la Corée du Nord en cas de conflit.

L’armée sud-coréenne a révélé que le missile Taurus a été lancé par un chasseur F-15. Il a ensuite évité une série d’obstacles à faible altitude avant de frapper sa cible, mardi.

Le missile est fabriqué par la firme allemande Taurus Systems. Il a une portée maximale de 500 kilomètres et est doté de caractéristiques furtives qui lui permettent d’échapper aux radars, selon le ministère de la Défense.

La Corée du Sud a récemment accéléré le renforcement de sa puissance militaire face à sa rivale du Nord, qui a procédé le 3 septembre au sixième et plus puissant essai nucléaire de son histoire.

Une frappe anticipée pour décapiter le leadership nord-coréen serait difficile à concrétiser, mais cela semble être l’option la plus viable dont disposerait Séoul pour empêcher Pyongyang de lancer une attaque nucléaire.

La Corée du Nord a aussi testé dernièrement plusieurs missiles, dont au moins un modèle qui pourrait être en mesure d’atteindre les États-Unis.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!