AP

DACCA, Bangladesh — Un camion apportant de l’aide aux Rohingya musulmans birmans réfugiés au Bangladesh est tombé jeudi matin dans un fossé, tuant au moins neuf travailleurs humanitaires, quelques heures après qu’un autre convoi eut été attaqué par une foule de bouddhistes au Myanmar.

Les deux convois avaient été organisés par le Comité international de la Croix-Rouge. Les groupes humanitaires font face à des défis différents de deux côtés de la frontière. Plus de 420 000 personnes se sont réfugiées au Bangladesh depuis moins d’un mois. Au Myanmar, le gouvernement et la majorité bouddhiste accusent les organisations internationales de favoriser la minorité rohingya.

Un administrateur d’un hôpital bangladais, Aung Swi Prue, indique que six personnes ont été tuées sur le coup dans l’accident du camion survenu dans le district de Bandarban, dans le sud-est du pays. Les trois autres personnes ont rendu l’âme après leur hospitalisation. Dix autres personnes ont été blessées et sont présentement soignées.

Une porte-parole de la Croix-Rouge, Misada Saif, a indiqué que toutes les personnes mortes étaient des employés bangladais engagés pour distribuer les rations de nourriture à 500 familles rohingya.

Par ailleurs, une émeute est survenue au Myanmar, dans l’État de Rakhine. Une foule évaluée à 300 personnes a lancé des pierres et des cocktails Molotov contre des policiers, mercredi soir. Elle voulait empêcher le chargement d’approvisionnement à bord d’un bateau qui devait se diriger vers un secteur où se sont réfugiés plusieurs centaines de Rohingya. Personne n’a été blessé, mais la police a arrêté huit émeutiers.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!