AP Photo/Kirsty Wigglesworth Plusieurs policiers britanniques ont été mobilisés à la suite d'une explosion dans le métro de Londres.

LONDRES — L’homme de 18 ans arrêté relativement à l’attentat commis la semaine dernière dans le métro de Londres a été accusé vendredi de tentative de meurtre et d’avoir provoqué une explosion.

Ahmed Hassan doit se présenter devant la justice au cours des prochaines heures. Il est accusé d’avoir abandonné la bombe qui a explosé à bord d’un train à la station Parsons Green, faisant une trentaine de blessés.

Hassan, qui serait originaire de l’Irak, a été arrêté samedi dernier au port de Douvres, d’où partent des traversiers à destination de la France. Après son arrestation, la police a perquisitionné la résidence d’un couple qui a accueilli plus de 200 enfants en famille d’accueil, dont des réfugiés arrivés du Moyen-Orient.

La bombe avait été cachée dans un seau de plastique caché à l’intérieur d’un sac thermique.

La chef de la police de Londres, Cressida Dick, a décrit vendredi un engin «très dangereux» bourré de morceaux de métal, et prévenu que le bilan aurait pu être nettement plus élevé.

Trois autres suspects se trouvent toujours derrière les barreaux, mais aucune accusation n’a encore été portée contre eux.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!