The Associated Press Melania Trump.

WASHINGTON — Melania Trump endossera son rôle de première dame des États-Unis à Toronto ce week-end.

La femme du président Donald Trump dirige la délégation américaine aux Jeux Invictus, consacrés aux militaires malades ou blessés.

Il s’agit du premier voyage officiel à l’étranger où la Slovène sera seule pour représenter son pays d’adoption.

Samedi, elle fera la rencontre du prince Harry, fondateur de l’événement sportif. Elle s’entretiendra également avec le premier ministre Justin Trudeau avant de s’adresser à la centaine d’Américains qui prennent part à cette compétition de style olympique.

Elle assistera également à la cérémonie d’ouverture des jeux, qui compte parmi ses têtes d’affiche Sarah McLachlan, Alessia Cara et les Tenors.

Sa décision de mener la délégation des États-Unis, qui comprend entre autres le secrétaire aux Anciens combattants David Shulkin et la golfeuse professionnelle Nancy Lopez, reflète «son plus profond respect» pour le travail, le courage et le sacrifice des militaires américains, a déclaré sa porte-parole, Stephanie Grisham.

Melania Trump a tardé à assumer pleinement le rôle de première dame, repoussant son déménagement à la Maison-Blanche à la fin de l’année scolaire de son fils de 11 ans.

Le prince Harry a fondé les Jeux Invictus en 2014. Au moins 550 athlètes issus de 17 pays s’y affronteront dans 12 disciplines, dont l’athlétisme et la natation. Les épreuves seront présentées du 23 au 30 septembre.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!