Richard Drew/AP Anthony Weiner

NEW YORK — L’ex-élu newyorkais à la Chambre des représentants, Anthony Weiner, semblait avoir touché le fond en 2011 à la suite d’un scandale impliquant des messages textes à caractère sexuel. Pourtant, ce n’était que le début.

Le démocrate est présentement en attente de sa sentence, dont l’annonce est prévue lundi, pour avoir envoyé des images obscènes à une adolescente de 15 ans, en 2016.

Une affaire qui pourrait avoir indirectement joué un rôle dans la défaite d’Hillary Clinton à la présidence des États-Unis.

Hillary Clinton attribue une partie du blâme pour sa défaite à la décision du FBI de rouvrir l’enquête concernant son serveur de courriels privé après que des agents eurent découvert que certains messages avaient été redistribués vers l’ordinateur portable d’Anthony Weiner. Ce qui aurait probablement été fait par l’ex-épouse de M. Weiner qui était l’une des adjointes de Mme Clinton.

L’avocat qui représente Anthony Weiner a déclaré aux médias que son client avait enfin appris sa leçon. Toutefois, le gouvernement souhaite qu’il purge une peine de prison supérieure à deux ans.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!