Dar Yasin Dar Yasin / The Associated Press

GENÈVE, Suisse — Plus de 500 000 Rohingyas ont fui le Myanmar à destination du Bangladesh depuis le mois d’août, a annoncé jeudi l’ONU.

Le porte-parole adjoint des Nations unies, Farhan Haq, a déclaré aux journalistes qu’il s’agissait «du plus important mouvement de masse de réfugiés dans la région depuis des décennies».

M. Haq a ajouté que le Bangladesh accueillait probablement plus de 700 000 réfugiés rohingyas.

Il a précisé que des agences caritatives collaboraient avec le gouvernement pour améliorer l’accès terrestre aux camps de réfugiés et faciliter la livraison de l’aide humanitaire.

En date de jeudi, a poursuivi M. Haq, les agences humanitaires avaient reçu 36,4 millions $ US des 77 millions $ US que l’ONU a réclamés depuis le début du mois de septembre. Il a souligné que la crise avait pris de l’ampleur, ce qui signifie qu’on aura besoin d’encore plus d’argent.

Par ailleurs, au moins 15 Rohingyas, dont dix enfants, se sont noyés jeudi quand leur navire surchargé a chaviré dans la baie du Bengale. Une dizaine de blessés ont été hospitalisés, selon la police. Un nombre inconnu de victimes manquent à l’appel, mais un survivant a déclaré qu’environ 80 personnes se trouvaient à bord.

L’accident aurait été causé par le mauvais temps. Le navire était parti du Myanmar pour rejoindre le Bangladesh.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!