AP

MARSEILLE, France — Les autorités françaises confirment que deux femmes ont été tuées dans une attaque au couteau perpétrée à la gare de Marseille-Saint-Charles, dimanche.

L’une des victimes aurait eu la gorge tranchée et l’autre aurait été poignardée à mort par l’assaillant qui a été abattu par un soldat des forces de l’ordre.

Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a indiqué que les autorités ne peuvent pas encore confirmer si l’attaque est de nature terroriste. Toutefois, certains témoins ont confié avoir entendu l’assaillant crier «Allahu akbar», qui se traduit par «Allah est grand».

Gérard Collomb a révélé que les policiers avaient récupéré une vidéo de l’attaque où l’on voit le suspect s’en prendre à une femme, s’enfuir, puis revenir pour tuer une deuxième femme.

Toujours selon le ministre, l’agresseur s’est finalement précipité en direction des soldats qui accouraient sur les lieux. Les militaires l’ont abattu tout juste devant la gare.

Environ dix témoins des événements ont été interrogés par la police de Marseille.

Gérard Collomb a refusé de fournir plus de détails sur l’identité du suspect et des victimes.

Le président français Emmanuel Macron s’est dit «profondément indigné par cet acte barbare», dans un micromessage diffusé via Twitter.

Il a aussi félicité les soldats pour leur sang-froid et leur efficacité, en plus de partager la peine des familles et des proches des victimes.

Le bureau du procureur de Paris a annoncé plus tôt qu’une enquête antiterrorisme a été ouverte, bien qu’on ne connaisse toujours pas le motif derrière le geste.

La Société nationale des chemins de fer français demande à tous les voyageurs de reporter leur déplacement à partir ou en direction de Marseille. La gare de Marseille-Saint-Charles a été partiellement rouverte en fin de journée dimanche, mais la circulation sur les rails va demeurer perturbée toute la soirée.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!