The Associated Press Amber Rudd.

MANCHESTER, Royaume-Uni — Le gouvernement britannique veut faire en sorte que le visionnement en continu de contenu extrémiste soit un crime passible d’une peine allant jusqu’à 15 ans de prison.

Il est actuellement illégal de télécharger ou de conserver du matériel encourageant les attaques violentes. La secrétaire d’État à l’Intérieur, Amber Rudd, affirme que la loi devrait être renforcée afin d’inclure «les gens qui regardent à répétition du contenu terroriste en ligne».

Le Royaume-Uni a été frappé par cinq attaques mortelles cette année, notamment des attentats au véhicule bélier et au couteau, de même qu’une explosion lors d’un concert d’Ariana Grande à Manchester.

Mme Rudd a déclaré à la conférence du Parti conservateur au pouvoir, mardi à Manchester, que sept autres complots avaient été avortés. Selon elle, des lois plus sévères sont nécessaires, parce qu’il y a eu un mouvement vers les «attaques brutes», organisées dans des délais plus courts.

À la suite d’une hausse des attaques à l’acide, Mme Rudd souhaite de plus interdire la vente d’acide aux moins de 18 ans.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!