The Associated Press Donald Trump

WASHINGTON — Le président américain Donald Trump s’est de nouveau attaqué à Porto Rico ravagé par deux ouragans, affirmant sur Twitter, jeudi, que le gouvernement fédéral ne pouvait continuer à envoyer de l’aide «pour toujours» et suggérant que le territoire américain n’avait que lui-même à blâmer pour ses difficultés financières.

Dans une série de micromessages, le président a notamment affirmé que «l’électricité et les infrastructures étaient un désastre avant les ouragans» Irma et Maria.

Ses propos ont suscité un tollé des démocrates à Washington et des autorités de l’île, qui tente de se remettre du passage meurtrier et destructeur de l’ouragan Maria il y a trois semaines ayant entraîné une crise humanitaire jamais vue sur le territoire.

La mairesse de San Juan, Carmen Yulin Cruz, qui s’était déjà engagée dans une guerre de mots avec le président Trump dans les jours ayant suivi l’ouragan Maria, a écrit sur Twitter que les commentaires du président étaient «indignes» d’un commandant en chef et semblaient plus provenir d’un «dénigreur en chef».

«Monsieur le président, vous semblez vouloir ignorer l’obligation morale que votre administration n’a pas pu honorer», a déclaré la mairesse dans un communiqué.

Des démocrates ont estimé que les attaques de Donald Trump étaient «honteuses», alors que quelque trois millions citoyens américains vivant à Porto Rico sont confrontés à des épreuves qui susciteraient l’indignation si elles étaient vécues sur le territoire continental des États-Unis.

Le débat s’est déroulé alors que la Chambre des représentants se dirige vers l’adoption d’un programme d’aide financière en cas de catastrophe de 36,5 milliards $ US, y compris une enveloppe destinée à Porto Rico.

Le président de la Chambre, le républicain Paul Ryan, a déclaré que le gouvernement fédéral devait faire en sorte que Porto Rico puisse «se remettre sur pied», estimant que les États-Unis «doivent en faire davantage pour aider Porto Rico à reconstruire son économie».

L’ouragan Maria a fait 45 morts à Porto Rico. Environ 85 pour cent des habitants de l’île sont encore privés d’électricité. Certains résidants de l’île pourraient devoir attendre jusqu’au mois de mars pour que l’électricité soit rétablie.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!