The Associated Press Reince Priebus.

WASHINGTON — L’ex-chef de cabinet de la Maison-Blanche, Reince Priebus, a été interrogé vendredi par l’équipe d’enquêteurs du conseiller spécial Robert Mueller dans le cadre de l’enquête sur la présumée collusion entre la Russie et l’équipe de campagne de Donald Trump.

L’avocat de Reince Priebus, William Burck, a déclaré par voie de communiqué que son client s’était fait un plaisir de répondre à toutes les questions des enquêteurs.

Aucun détail n’a encore filtré sur la nature des questions posées à M. Priebus ni combien de temps l’interrogatoire a duré.

Reince Priebus est l’un des nombreux collaborateurs présents ou passés de la Maison-Blanche qui doivent être interrogés par l’équipe de Robert Mueller au cours des prochaines semaines. Ces enquêteurs, en plus de chercher à établir si des liens existent entre le Kremlin et l’équipe de campagne de Donald Trump, scrutent plusieurs gestes faits par la Maison-Blanche depuis l’arrivée de l’administration Trump, dont le congédiement de l’ex-directeur du FBI James Comey en mai dernier.

Ils enquêtent aussi sur la très brève nomination de l’ex-conseiller à la sécurité nationale Michael Flynn, forcé de démissionner en février dernier, ainsi que sur la rédaction d’une déclaration publique au sujet d’une réunion survenue en juin 2016 entre Donald Trump fils et un avocat russe à la Trump Tower de New York.

En tant que directeur du comité national républicain lors de la dernière campagne présidentielle, Reince Priebus devait être au courant de toutes les décisions internes de la campagne de Donald Trump. Il était aussi présent lors de la transition à la présidence et a occupé le poste de chef de cabinet pendant une période cruciale pour l’enquête de Robert Mueller, soit lors de la nomination de Michael Flynn et lors du renvoi de James Comey.

Dans une déclaration présentée en juin au comité sénatorial sur le renseignement, James Comey a décrit comment Reince Priebus avait interrompu une conversation privée avec le président lors de laquelle Donald Trump aurait demandé au directeur du FBI d’abandonner une enquête en cours sur Michael Flynn et ses rencontres avec l’ambassadeur de Russie.

Reince Priebus, qui a été congédié en juillet dernier, n’a pas répondu aux appels logés sur son téléphone cellulaire vendredi soir et sa boîte vocale n’avait plus d’espace disponible.

Parmi les autres collaborateurs qui devraient être interrogés par les enquêteurs, on note l’ex-porte-parole de la Maison-Blanche Sean Spicer et le conseiller de la Maison-Blanche Don McGahn.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!