MILAN — Les autonomistes de deux des plus riches régions de l’Italie ont revendiqué la victoire à l’issue des référendums organisés dimanche.

Le président de la Lombardie, Roberto Maroni, a indiqué que le camp du «oui» avait obtenu 95 pour cent des suffrages exprimés dans sa région. Il a ajouté que le taux de participation avait dépassé les 40 pour cent, bien au-delà de l’objectif de 34 pour cent qu’il s’était établi. Ce dernier chiffre représentait la participation lors d’un référendum national sur la réforme constitutionnelle en 2001.

Le taux de participation aurait atteint les 60 pour cent dans la Vénétie voisine. Le président de la région, Luca Zaia a dit que les résultats étaient longs à être communiqués en raison d’un piratage informatique. Les autorités ont pu toutefois se faire confirmer la participation élevée en appelant les mairies.

Les gouvernements régionaux de Lombardie et de la Vénétie avaient organisé chacun leur référendum réclamant davantage d’autonomie et de ressources financières à Rome.

Les deux résultats n’obligent en rien le gouvernement central à céder aux demandes régionales, mais les deux présidents espèrent que leur succès leur donnera un plus grand pouvoir de négociation.

Les deux consultations populaires s’inscrivaient dans le cadre de la constitution italienne.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!