Eugene Hoshiko Eugene Hoshiko / The Associated Press

TOKYO — La coalition au pouvoir au Japon semble en voie de remporter très largement les élections législatives anticipées, dimanche, dans ce qui représenterait un retour en force pour le premier ministre Shinzo Abe.

Une victoire accentuerait les chances de M. Abe de remporter un nouveau mandat de trois ans en septembre prochain en tant que chef du Parti libéral démocrate. Cela pourrait prolonger son mandat de premier ministre jusqu’en 2021, et lui accorder plus de temps pour tenter de gagner l’appui d’une population réticente à son objectif de longue date de revoir la Constitution pacifiste du Japon.

Dans l’immédiat, une victoire signifie sans doute la poursuite des politiques instaurées par Shinzo Abe depuis sa prise de pouvoir en décembre 2012: la ligne dure contre la Corée du Nord, les liens étroits avec Washington, notamment sur la défense, de même qu’une politique monétaire relâchée et un accent mis sur l’énergie nucléaire.

Selon les projections des médias japonais peu après la fermeture des bureaux de vote, le Parti libéral démocrate de Shinzo Abe et son partenaire Komeito pourraient conserver leur majorité du deux tiers à la chambre basse du Parlement — qui désigne le premier ministre.

Selon des résultats non officiels tard dimanche soir au Japon, la coalition au pouvoir décrochait 264 sièges dans la chambre basse en comptant 465, indiquait le diffuseur public japonais NHK.

Shinzo Abe a soutenu que les résultats indiquent que les électeurs soutiennent ses politiques et souhaitent une continuation de son leadership politique.

La cote de popularité de Shinzo Abe avait chuté à environ 30 pour cent au cours de l’été à la suite d’accusations de favoritisme du gouvernement à l’endroit de personnes proches du premier ministre.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!