Getty Images/iStockphoto

PARIS — Huit personnes soupçonnées de faire partie d’un groupe d’extrême droite font face à des accusations préliminaires de complot en vue de commettre des attentats terroristes contre des mosquées, des politiciens et des immigrants.

Une source judiciaire a indiqué à l’Associated Press que les suspects ont été accusés d’association de malfaiteurs terroriste criminelle. Trois des huit personnes accusées sont d’âge mineur. Sept d’entre elles sont détenues.

Les suspects seraient liés au fondateur d’un récent groupuscule ultra nationaliste, a ajouté cette source. Cet individu, connu sous l’identité de Logan N, a été arrêté dans le sud de la France en juin.

La source a aussi dit que le groupe prévoyait extorquer de l’argent à des personnalités du monde des affaires dans le but d’acheter des armes. Certains membres du groupe se sont entraînés au tir et ont volé un véhicule.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!