AP Carles Puigdemont

BARCELONE, Espagne — Le Parlement catalan prévoit tenir un débat cette semaine sur les plans du premier ministre de l’Espagne de retirer l’autonomie à la région — une séance qui pourrait mener à un vote déclarant l’indépendance de la Catalogne.

Le président de la Catalogne, Carles Puigdemont, a demandé aux législateurs régionaux de discuter des options pour répondre au geste de prise de contrôle annoncé samedi par le premier ministre Mariano Rajoy. Le débat doit se tenir jeudi.

Mariano Rajoy veut mettre en vigueur une section de la Constitution espagnole qui permettrait au gouvernement central de gérer les affaires de la Catalogne. Congédier tous les hauts responsables catalans et déclencher une élection régionale anticipée figurent parmi les mesures que le premier ministre veut adopter en vertu de l’autorité constitutionnelle.

À Madrid, les partis politiques espagnols ont désigné 27 sénateurs pour étudier la requête du gouvernement de mettre en vigueur l’Article 155 de la Constitution. Le groupe inclut 15 membres du Parti populaire de M. Rajoy, ce qui signifie que l’approbation de la requête est pratiquement certaine.

La commission doit inviter M. Puigdemont à défendre sa cause avant un vote au Sénat, vendredi, sur les plans du premier ministre.

L’affrontement sans précédent entre les autorités à Barcelone et le gouvernement central pourrait entraîner une longue période de turbulences économiques et sociales pour la région, a prévenu lundi un groupe d’affaires catalan.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!