DAMAS, Syrie — L’armée syrienne a annoncé vendredi avoir repris la ville de Deir el-Zour aux djihadistes de Daech (le groupe armé État islamique).

Deir el-Zour comptait parmi les derniers fiefs de Daech dans une province du même nom et riche en hydrocarbures, le long de la frontière avec l’Irak. Il s’agit néanmoins d’une victoire essentiellement symbolique pour les forces syriennes.

L’armée affirme avoir pris le contrôle complet de la ville après une campagne de plusieurs semaines. Ses experts s’affaireraient maintenant à retirer les bombes et les pièges laissés derrière par les militants.

Deir el-Zour était divisée en deux secteurs, un gouvernemental et un rebelle, depuis trois ans.

Les forces syriennes et leurs alliés avaient brisé le siège de leur portion par les insurgés en septembre, notamment grâce à l’appui de l’armée russe. Elles progressaient sur les positions rebelles depuis ce moment.

L’armée syrienne, avec l’appui de la Russie et de l’Iran, et les forces kurdes appuyées par les États-Unis se disputent maintenant le contrôle du reste de la province, notamment celui de la ville de Boukamal, près de la frontière avec l’Irak.

En Irak, les forces gouvernementales qui combattaient Daech dans l’ouest du pays, autour de la ville de Qaim, auraient maintenant atteint la frontière avec la Syrie.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!