Evan Vucci Evan Vucci / The Associated Press

TOKYO — La menace nord-coréenne devrait être au centre des discussions, alors que le président américain Donald Trump entame un voyage de 12 jours en Asie.

Le premier voyage officiel de Donald Trump en Asie a débuté, dimanche, par une ronde de golf en compagnie du premier ministre japonais Shizo Abe. Les deux hommes ont discuté à bâtons rompus avant la tenue de discussions plus formelles prévues, lundi, à Tokyo.

M. Abe souhaite mettre sur pied un front uni face à la Corée du Nord et espère obtenir une garantie de la part du président américain à l’effet que les États-Unis se porteront à la défense du Japon si jamais l’île se faisait attaquer par le régime de Pyongyang.

En soirée, les deux hommes d’État ont partagé un repas en compagnie de leurs épouses. M. Trump a déclaré que les deux pays n’ont jamais été aussi unis qu’actuellement.

Au cours de son périple asiatique, le président Trump se rendra dans cinq pays. Il devrait notamment rencontrer le président russe Vladimir Poutine, ainsi que le président chinois Xi Jinping.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!