Larry MacDougal

VIENNE — L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) prédit une chute progressive de la demande, d’une moyenne annuelle de 1,3 million de barils par jour entre 2016 et 2020 à environ 300 000 barils par jour d’ici 2035-2040.

L’OPEP croit toutefois que les hydrocarbures demeureront la principale source d’énergie jusqu’à nouvel ordre.

Le rapport annuel de l’OPEP publié mardi prévient que les énergies renouvelables connaîtront une croissance exponentielle, mais qu’elles ne généreront pas plus que 5,5 pour cent de toute l’énergie de la planète d’ici 2040.

Le document indique que le recours aux hydrocarbures — qui représentaient 81 pour cent de l’énergie utilisée en 2015 — chutera d’ici 2040, mais qu’ils constitueront quand même à ce moment 74 pour cent de toute l’énergie utilisée.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!