BERLIN — Au moins cinq migrants se sont noyés dans la Méditerranée lundi quand une opération de secours a mal tourné au large des côtes de la Libye.

L’organisation humanitaire allemande Sea-Watch affirme que son navire tentait de secourir des migrants dont l’embarcation coulait quand la garde-côtière libyenne est arrivée sur place.

Sea-Watch prétend que les Libyens ont commencé «à battre et à menacer» les réfugiés, provoquant un mouvement de panique. Le navire libyen serait ensuite reparti à vive allure pendant que des migrants s’y agrippaient.

Cinq personnes, dont un enfant, sont mortes, et 58 autres ont été repêchées par Sea-Watch.

La Libye affirme que Sea-Watch est responsable de la situation. Elle accuse l’organisation d’avoir interféré avec l’opération de sauvetage de la garde-côtière «en dépit de nos demandes».

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!