HERNDON, Va. — Une cycliste américaine a été virée pour avoir offert un doigt d’honneur au convoi motorisé du président Donald Trump qui la dépassait sur une route de la Virginie.

Le quotidien Washington Post rapporte que Julie Briskman a posé ce geste le mois dernier. Une photo de la femme, le bras gauche levé bien haut et le doigt du milieu en évidence, a enflammé les réseaux sociaux.

Son visage n’est pas visible, mais elle aurait avoué à ses patrons de la firme Akima qu’il s’agit bien d’elle.

Mme Briskman dit que son employeur, un sous-traitant du gouvernement fédéral, l’a immédiatement remerciée et expulsée des lieux pour avoir contrevenu au «code de conduite» de l’entreprise.

Akima n’aurait pas répondu aux demandes de commentaires du Post.

Mme Briskman a communiqué avec l’Union américaine des libertés civiques (ACLU). Elle dit qu’elle n’hésiterait pas à poser le même geste une nouvelle fois.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!