Farzad Menati Farzad Menati / The Associated Press

SARPOL-E-ZAHAB, Iran — Le bilan du séisme qui a dévasté une région frontalière entre l’Iran et l’Irak dimanche soir surpassait mardi les 530 morts.

Des secouristes utilisaient de l’équipement lourd pour continuer à fouiller les décombres. Des femmes en larmes imploraient Dieu chaque fois qu’un nouveau corps était retrouvé.

La ville kurde de Sarpol-e-Zahab, dans la province iranienne de Kermanshah, dans l’ouest du pays, a été frappée de plein fouet par la secousse de magnitude 7,3. C’est dans le Kermanshah qu’on déplore la totalité des victimes iraniennes, même si le tremblement de terre a été ressenti dans 14 des 31 provinces du pays.

Des résidants qui participaient aux opérations de secours utilisaient des couvertures pour emporter les cadavres extirpés des ruines d’immeubles effondrés.

L’hôpital de Sarpol-e-Zahab a été lourdement endommagé et l’armée a installé un hôpital de campagne dans la ville. Plusieurs blessés ont toutefois été évacués vers d’autres villes, dont Téhéran.

Un nombre inconnu de soldats ont été tués quand le séisme a aussi endommagé une base militaire dans cette ville frontalière.

Le bilan risque de s’alourdir. Non seulement les ruines contiennent-elles possiblement toujours des corps, mais un responsable local a indiqué que jusqu’à 150 victimes ont peut-être été enterrées par leurs proches dans des secteurs reculés, selon l’agence de presse semi-officielle ISNA.

Le maire de la ville d’Ezgeleh a déclaré sur les ondes de la télévision officielle que 80 pour cent des immeubles de sa ville ont été endommagés.

Le président iranien Hassan Rouhani est arrivé dans le Kermanshah mardi pour constater la gravité de la situation. L’agence de presse iranienne IRNA faisait état mardi de 530 morts et 7460 blessés au pays. Moins d’un millier de personnes seraient toujours hospitalisées.

On déplore aussi sept morts et 535 blessés en Irak.

Le séisme a frappé à environ 31 kilomètres de la ville irakienne de Halabja, dans l’est du pays. La secousse s’est produite à une profondeur de seulement 23 kilomètres, ce qui a amplifié sa puissance destructrice. Les séismes de magnitude 7 sont capables, à eux seuls, de causer des dégâts importants.

La terre a même tremblé jusqu’à Dubaï, aux Émirats arabes unis.

La secousse est survenue vers 21 h 48, heure de l’Iran, alors que ses habitants se préparaient à aller au lit.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!