The Associated Press

BEYROUTH — Le bilan des frappes aériennes qui ont touché lundi un marché du nord de la Syrie s’établit maintenant à 61 morts.

L’Observatoire syrien des droits de la personne, à Londres, rapporte que les frappes se sont produites dans la ville d’Atareb, qui est contrôlée par l’opposition. Au moins six femmes, cinq enfants et trois policiers ont été tués. Les autres victimes seraient hommes.

Un secouriste sur place a dit qu’on continuait mardi à tirer des corps des décombres.

L’Observatoire a dit ne pas savoir qui de la Russie ou de la Syrie est responsable des frappes, mais l’opposition syrienne accuse la Russie.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!