MOSCOU — Le réputé baryton russe Dmitri Hvorostovski est mort mercredi matin entouré de membres de sa famille, à Londres, après avoir perdu sa bataille contre le cancer. Il était âgé de 55 ans.

Même après avoir reçu un diagnostic de tumeur au cerveau en 2015, il avait continué à donner des récitals. Cependant, en juin dernier, il avait annulé tous ses engagements.

La riche et élégante voix de Dmitri Hvorostovski a été entendue plusieurs dizaines de fois à l’opéra Metropolitan, de New York, notamment pour le solo «Cortigiani, vil razza dannata» du célèbre opéra «Rigoletto» du compositeur italien Giuseppe Verdi.

Les témoignages de tristesse sont nombreux en Russie où la nouvelle de la mort de Dmitri Hvorostovski a été diffusée.

Le Kremlin a offert ses condoléances à la famille de l’artiste, ajoutant que le baryton a été un trésor non seulement pour la Russie mais aussi pour la culture mondiale.

Dmitri Hvorostovski laisse dans le deuil son épouse et quatre enfants.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!