The Associated Press Carles Puigdemont.

BRUGES, Belgique — Le président déchu de la Catalogne, Carles Puigdemont, a lancé sa campagne électorale, samedi, en prévision du scrutin régional qui aura lieu le 21 décembre.

Le lancement s’est fait à Bruges, en Belgique, où M. Puigdemont attend son extradition vers l’Espagne.

Selon les médias espagnols, 90 des candidats du parti de l’ex-leader catalan ont fait le voyage jusqu’à Bruges pour assister à l’événement.

Carles Puigdemont et quatre anciens membres de son gouvernement se sont réfugiés en Belgique à la suite de la déclaration d’indépendance unilatérale faite par le Parlement catalan le 27 octobre et l’adoption rapide de mesures répressives de la part de Madrid, incluant le renvoi de tous les dirigeants catalans et le déclenchement d’élections régionales.

L’extradition de M. Puigdemont pourrait prendre plusieurs semaines, ce qui signifie qu’il peut faire campagne depuis l’extérieur de l’Espagne.

L’ex-président catalan risque d’être arrêté s’il remet les pieds en sol espagnol.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!