SÉOUL, Corée, République de — La Russie a déclaré son opposition à la volonté des États-Unis d’isoler davantage la Corée du Nord après son plus récent tir de missile.

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a affirmé jeudi que les moyens de faire pression sur la Corée du Nord en utilisant des sanctions économiques avaient été épuisés. Il a déploré le refus des États-Unis d’entreprendre des négociations avec Pyongyang. Il a aussi soutenu que les manoeuvres d’entraînement militaire menées par les États-Unis et leurs alliés dans la région avaient alimenté les tensions.

Sergueï Lavrov a fait référence aux commentaires de l’ambassadrice américaine aux Nations unies, Nikki Haley, qui a prévenu que le test de missile nord-coréen «nous rapproche» d’une guerre que les États-Unis ne souhaitent pas.

Le ministre russe a affirmé que les Américains devaient expliquer clairement à tout le monde ce qu’ils veulent et que s’ils cherchent un prétexte pour détruire la Corée du Nord, qu’ils le disent ouvertement.

La Russie a condamné les tirs de missiles et les essais nucléaires de la Corée du Nord et a exhorté les États-Unis et leurs alliés à cesser leurs manoeuvres d’entraînement pour entreprendre des négociations avec Pyongyang et mettre un terme à la confrontation.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!