Fabio Teixeira Fabio Teixeira / The Associated Press

RIO DE JANEIRO — La police de Rio de Janeiro a capturé mercredi un des narcotrafiquants les plus recherchés du Brésil, offrant une rare victoire aux autorités qui cherchent à contrer la violence un an après que la ville eut accueilli les Jeux olympiques d’été.

Quelque 3000 policiers et soldats ont participé à l’opération qui a permis d’épingler Rogerio Avelino da Silva dans le nord de la ville.

La police a dit que da Silva a été retrouvé sous des couvertures dans une maison du favela d’Arara. Deux de ses gardes du corps se sont apparemment enfuis quand les policiers sont arrivés.

Da Silva aurait donné une fausse identité à la police et prétendu être un proche de la propriétaire de la maison.

Le ministre de la Sécurité publique Roberto Sa a déclaré que Da Silva «cause des problèmes» depuis dix ans. Une récompense de 16 000 $ US était offerte pour sa capture. Il est notamment accusé de meurtre, d’extorsion et de trafic de drogue.

Da Silva orchestrait apparemment les activités de trafic de drogue dans le favela de Rocinha, qui compte parmi les plus vastes du Brésil. Des policiers militaires et des soldats y avaient été déployés en août et en septembre en réaction à de violents affrontements armés entre les hommes de Da Silva et ceux d’un autre criminel.

Des photos de Da Silva, menottes aux poings, ont commencé à circuler sur les réseaux sociaux quelques heures après son arrestation.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!