The Associated Press

LOS ANGELES — Les policiers de Los Angeles ont annoncé mardi qu’ils enquêtaient sur la plainte d’une femme qui accuse le réalisateur oscarisé Roman Polanski de l’avoir agressée sexuellement lorsqu’elle était âgée de dix ans. Mais les allégations remontent à si longtemps que des accusations criminelles ne pourront pas être déposées.

Bien que le délai de prescription soit échu depuis très longtemps, les autorités pourraient utiliser les preuves recueillies dans cette affaire pour d’autres enquêtes.

Les policiers de Los Angeles disent mener tout de même l’enquête puisqu’ils «écouteront toujours le récit d’une victime et détermineront ensuite si le dossier s’inscrit dans le délai de prescription», a expliqué le porte-parole Josh Rubsenstein.

Le réalisateur de 84 ans est considéré comme un fugitif par la justice américaine depuis son départ pour la France en 1978, à l’approche du prononcé de la peine pour une condamnation dans une autre affaire d’agression sexuelle sur une jeune fille de 13 ans. Il partage son temps entre la France, où il est né, la Suisse et la Pologne, où il a passé une partie de son enfance.

La victime dans ce dossier, Samantha Geimer, a livré un vibrant plaidoyer devant un juge de la Californie plus tôt cette année pour appuyer les démarches de M. Polanski qui souhaite mettre fin à cette longue saga.

Les plus récentes allégations contre le cinéaste avaient été rapportées à la police en octobre, lorsque Marianne Barnard, une artiste californienne, avait raconté que M. Polanski l’avait agressée sexuellement en 1975 après l’avoir fait poser nue dans un manteau de fourrure.

L’Associated Press ne nomme généralement pas les présumées victimes d’agression sexuelle, mais dans ce cas, Mme Barnard a utilisé les réseaux sociaux pour mettre en lumière ses allégations. Elle n’a pas répondu à un courriel de l’AP.

L’avocat de Roman Polanski, Harland Braun, dit avoir embauché un enquêteur pour interviewer les proches de la plaignante, qui communiquera ses informations à la police.

«Je crois qu’une enquête professionnelle de la police de Los Angeles prouvera que toute cette histoire est fausse», a-t-il déclaré dans un courriel.

Roman Polanski a reçu l’Oscar de la meilleure réalisation pour le film «The Pianist» («Le Pianiste») en 2002. Il avait reçu des nominations pour ses films «Chinatown», en 1974 et «Tess», en 1979.

Note aux lecteurs: Ceci est une version corrigée. La version précédente affirmait que Roman Polanski est né en Pologne, alors qu’il est né en France. Il a déménagé en Pologne avec ses parents alors qu’il était enfant.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!