Arshad Butt Arshad Butt / The Associated Press

QUETTA, Pakistan — Deux kamikazes ont fait 9 morts et 57 blessés dans une église de la ville de Quetta, au Pakistan, dimanche, selon les autorités pakistanaises.

L’attaque a plus tard été revendiquée par Daech (le groupe armé État islamique).

Sarfaraz Bugti, le ministre responsable de la province du Baloutchistan, a indiqué que des centaines de fidèles se trouvaient dans l’église au moment de l’attentat.

Il a affirmé que les assaillants s’étaient battus avec les forces de sécurité à l’entrée du lieu de culte et que l’un d’entre eux avait été tué alors que l’autre avait réussi à entrer.

Le chef de la police du Baloutchistan, Moazzam Ansari, a loué la réaction des soldats qui gardent l’église, expliquant que le kamikaze ayant pénétré dans l’enceinte avait été blessé et n’avait donc pas été en mesure de se rendre jusqu’au bâtiment principal, ce qui avait permis de limiter le nombre de morts et de blessés.

Abdur Razzaq Cheema, le chef de la police de Quetta, a pour sa part révélé que des recherches étaient en cours pour retrouver deux présumés complices des assaillants.

Le bilan des victimes de l’attentat a été confirmé par Wasim Baig, un porte-parole du principal hôpital de Quetta, qui a précisé que sept des blessés se trouvaient dans un état critique.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!