SYDNEY, Australie — Un homme au volant d’un véhicule utilitaire sport (VUS) a fauché des piétons dans une rue achalandée du centre-ville de Melbourne jeudi, faisant de nombreux blessés.

Le conducteur, un citoyen australien d’origine afghane dont les problèmes de toxicomanie et de santé mentale sont bien documentés, et qui n’a aucun lien terroriste connu, a été arrêté. Il était connu des policiers pour des antécédents de voies de fait simples et d’infractions à la circulation routière.

La police estime qu’il s’agissait d’un geste délibéré, mais ne croit pas pour le moment à une attaque terroriste.

Les médias australiens ont indiqué que le nombre de blessés pourrait s’élever à 19 personnes.

Le premier ministre de l’État de Victoria, Daniel Andrews, a décrit l’événement comme «un acte diabolique et lâche, perpétré contre des passants innocents».

La police de l’État de Victoria a annoncé l’arrestation du conducteur du véhicule âgé de 32 ans. L’incident s’est produit vers 16 h 45, heure locale, sur la rue Flinders, au coeur du quartier financier de Melbourne. Un grand nombre de personnes faisant leurs emplettes de Noël marchaient alors sur les trottoirs.

Parmi les 19 blessés, quatre se trouvent dans un état critique à l’hôpital, dont un garçon d’âge préscolaire qui a été grièvement blessé à la tête, selon des médias australiens.

Des témoins ont raconté que le conducteur du VUS avait d’abord grillé un feu rouge avant d’accélérer et de heurter les passants. Il est ensuite allé s’écraser sur une barrière. Des témoins se sont alors rués sur le VUS et en ont extrait le conducteur avant même l’arrivée des policiers.

De premières informations laissaient croire qu’il y avait deux hommes dans le VUS, mais le commissaire de la police de Victoria Shane Patton a confirmé que le suspect était seul dans le véhicule.

Un deuxième homme a été vu en train d’être appréhendé par la police au côté du conducteur. Le commissaire Patton a indiqué qu’il s’agissait d’un homme de 24 ans ayant filmé la scène sur son téléphone cellulaire et ayant en sa possession un sac avec trois couteaux.

M. Patton a affirmé que l’homme en question avait été conduit au poste de police pour déterminer s’il a des liens avec le conducteur ou s’il est relié au geste délibéré.

«À ce moment, nous ne croyons pas que ce soit le cas», a-t-il indiqué.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!