Getty Images

SÉOUL, Corée, République de — Des procureurs sud-coréens ont réclamé, mercredi, une peine de 12 ans de prison pour l’héritier de l’empire Samsung, Lee Jae-yong, qui est déjà emprisonné.

Au cours du processus d’appel de sa sentence de culpabilité pour corruption, M. Lee a continué à clamer son innocence.

En août, un tribunal avait condamné Lee Jae-yong à cinq ans de prison pour avoir offert de pots-de-vin à l’ex-présidente sud-coréenne Park Geun-hye et à son confident. Les deux parties avaient fait appel de cette sentence.

Mercredi, les procureurs ont demandé une nouvelle fois que M. Lee soit condamné à 12 ans de prison.

Des médias sud-coréens avancent que la cour rendra son verdict le 5 février.

Si l’une des deux parties dépose une nouvelle fois un appel, la cause sera entendue par la Cour suprême, qui rendra un jugement définitif.

Cette affaire s’inscrit dans un vaste scandale politique qui a mené à la destitution de la présidente Park Geun-hye en mars dernier après que des millions de Sud-coréens eurent manifesté dans les rues pendant des mois. Mme Park et son ami Choi Soon-sil ont été arrêtés et accusés d’avoir accepté des pots-de-vin de Samsung. Ils devaient, en échange, aider Lee Jae-yong à asseoir son emprise sur la compagnie.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!