Vincent Yu / The Associated Press

BEIJING — Le ministère chinois des Transports a annoncé que les 32 membres d’équipage d’un pétrolier iranien sont portés disparus après une collision avec un navire de fret, au large de la côte est de la Chine.

Le pétrolier a pris feu après l’accident qui est survenu samedi soir.

Tôt dimanche, du pétrole était visible à la surface de l’eau selon les autorités maritimes chinoises, qui ont envoyé des navires de dépollution sur les lieux.

Toujours selon le ministère des Transports, il y a 30 Iraniens et deux Bangladais parmi les personnes disparues après la collision entre le pétrolier Sanchi et le navire CF Crystal, immatriculé à Hong Kong.

Le ministère a déclaré que le pétrolier était «complètement ravagé par le feu». Le navire immatriculé au Panama naviguait de l’Iran en direction de la Corée du Sud quand il est entré en collision avec le CF Crystal à 257 kilomètres de la côte chinoise.

Les 21 membres de l’équipage du CF Crystal – tous des ressortissants chinois – sont sains et saufs.

Les autorités chinoises mènent des recherches afin de retrouver l’équipage disparu.

La garde côtière sud-coréenne a également envoyé un navire et un avion afin d’aider aux recherches.

Les autorités ignorent pour l’instant les causes de cette catastrophe.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!