LIMA, Pérou — Un fort tremblement de terre a secoué le Pérou dans la nuit de samedi à dimanche, faisant s’écrouler des maisons en adobe dans des villages, tuant au moins une personne et en blessant des dizaines d’autres.

Le séisme de 7,1 a surtout été ressenti dans la région côtière du pays.

L’épicentre du séisme, survenu à 4h18, a été localisé dans l’océan, à une quarantaine de kilomètres de la ville d’Acari, dans le sud-ouest du Pérou.

Le tremblement de terre a fait sortir brusquement du sommeil des gens aussi loin que la capitale, Lima, à quelque 560 kilomètres d’Acari, a entraîné la fermeture de routes, et a fait s’effondrer des maisons dans plusieurs villes et villages.

La gouverneure du département d’Arequipa, Yamila Osorio, a affirmé qu’un homme de 55 ans était mort écrasé par des débris.

Le directeur de la sécurité civile, Jorge Chavez, a indiqué dimanche que le tremblement de terre a détruit 63 demeures et forcé le déplacement d’environ 130 personnes. Soixante-cinq personnes ont été blessées — dont une vingtaine dans le district de Chala, un secteur côtier dépendant de la pêche et des mines populaire auprès des touristes.

Des photographies publiées sur les médias sociaux montraient des touristes devant un hôtel à l’aube qui avaient dû évacuer l’établissement.

Le président Pedro Pablo Kuczynski a affirmé sur Twitter qu’il était en route vers les secteurs touchés pour «vérifier l’ampleur des dommages et envoyer l’aide humanitaire nécessaire».

Une alerte au tsunami avait été lancée pour le Pérou et le Chili, mais elle a été levée une heure plus tard.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!