Michel Spingler / The Associated Press

PARIS — Deux gardiens de prison français ont été attaqués et blessés par quatre détenus dans un établissement de l’île de Corse.

Cet incident survient au moment où les employés des prisons françaises dénoncent la violence dont ils font souvent l’objet.

Les gardes se trouvent à l’hôpital dans un état grave. Les détenus ont été arrêtés par la police.

L’incident s’est produit à la prison de Borgo, dans le nord de l’île méditerranéenne.

Les gardiens de 80 des 188 prisons de France participaient à des mouvements vendredi, qu’il s’agisse de grèves du zèle ou de débrayages.

Un représentant des gardiens a indiqué, sous le couvert de l’anonymat, qu’au moins un objet pointu a été utilisé lors de l’attaque de Borgo. Les gardiens français réclament une meilleure sécurité, davantage d’employés et une gestion plus sécuritaire des prisonniers dangereux.

Le mouvement de contestation a débuté la semaine dernière, quand un islamiste recherché aux États-Unis a attaqué trois gardiens avec un couteau dans une prison à sécurité maximale du nord de la France.

Les services correctionnels français indiquent que les gardiens ont été victimes de quelque 4000 gestes de violence l’an dernier.

Le président Emmanuel Macron a annoncé cette semaine avoir demandé un «plan pénitentiaire» à son gouvernement d’ici la fin du mois de février, afin de moderniser les installations et la récolte de renseignements en milieu carcéral. Il a aussi évoqué une transition vers les châtiments alternatifs, comme les travaux communautaires et l’utilisation de bracelets électroniques de surveillance.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!