The Associated Press

NEW YORK — Des centaines de milliers de personnes ont défilé samedi dans les villes américaines afin d’appuyer les causes des femmes et de dénoncer les positions du président Donald Trump sur l’immigration, l’avortement, les droits des LGBT et des femmes, un an après son assermentation.

À Los Angeles où l’actrice Viola Davis s’est adressée à la foule, plusieurs portaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire «Real News, fake president» (Vraies nouvelles, faux président). À Park City, dans l’Utah, où se déroule le Festival des films de Sundance, la comédienne Jane Fonda et l’avocate Gloria Allred ont participé à la manifestation.

Pendant ce temps, M. Trump s’est montré ironique, disant que c’était «une journée parfaite» pour que les femmes célèbrent «le succès économique et la création de richesse» survenus au cours de la première année de son mandat.

Les manifestantes, elles, préféraient dénoncer les politiques du président à l’aide d’un vocabulaire coloré.

Les protestataires d’Oklahoma City ont scandé «On a besoin d’un leader, pas d’un twitteur glauque». Une femme portait un chandail à l’effigie du chanteur folk, troubadour de la justice sociale, Woody Guthrie, qui a écrit la chanson «This Land Is Your Land».

Des membres du mouvement des Femmes autochtones disparues et assassinées de Seattle ont fait brûler de l’herbe sacrée et entonné des chants à la tête de la manifestation de Seattle.

Beaucoup plus à l’est, à Richmond, en Virginie, plusieurs ont applaudi lorsqu’une femme s’est mise élancée au le milieu de la voie en faisant flotter un drapeau rose sur lequel était inscrit le mot «Resist» («Résistez»)

Dans la capitale nationale, la manifestation a pris des allures d’une assemblée politique lorsque la sénatrice Kirsten Gillibrand et la représentante Nancy Pelosi, toutes les deux des démocrates, ont engagé les femmes à se présenter aux élections et à voter contre le programme de Donald Trump et des républicains.

«Nous marchons, nous nous présentons, nous votons, nous gagnons», a lancé Mme Pelosi sous les applaudissements.

Même à Palm Beach, lieu de résidence de Donald Trump, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées en portant des pancartes anti-Trump avant d’amorcer une marche. Parmi elles, un groupe de femmes portaient une cornette blanche et une robe pourpre, comme les personnages du livre et de la série télévisée «The Handmaid’s Tale».

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!