PARIS — Des chutes de neige importantes interfèrent avec les déplacements dans le nord de la France et à Paris, où le mauvais temps semble avoir pris les responsables par surprise.

Des centaines de personnes ont dû passer la nuit dans leurs véhicules ou dans des abris improvisés, à l’extérieur de Paris, quand les dirigeants ont été incapables de dégager les routes à temps.

Une quinzaine de centimètres de neige sont tombés sur la capitale, où certains résidants n’ont pas hésité à dépoussiérer leurs skis pour affronter les pentes de Montmartre, où se trouve la basilique du Sacré-Coeur.

Plusieurs vols ont été annulés ou retardés à Paris. Les policiers municipaux ont demandé aux résidants de ne pas utiliser leurs voitures mercredi pour éviter de causer des bouchons. Le métro de la ville était bondé.

À Vélizy, en banlieue de Paris, environ 200 personnes ont passé la nuit dans un centre d’achats et un complexe sportif quand elles ont été incapables de rentrer chez elles. Environ 1500 autres personnes ont dormi dans 46 abris à travers Paris.

En prévision du froid, les responsables avaient activé cette semaine le plan «Grand froid», qui débloquait un millier de places au chaud à l’intention des itinérants.

Le chef de la police de Paris, Michel Delpuech, a salué la décision d’empêcher les camions d’entrer dans la région parisienne. Près de 3800 camions ont ainsi été interceptés, ce qui a contribué à dégager les routes. On déplore seulement une cinquantaine de blessés à travers la région et aucun accident mortel.

Le transporteur ferroviaire SNCF a réduit la vitesse de ses TGV en raison de la neige. Il a recommandé aux voyageurs de reporter leurs déplacements.

Dix départements français demeuraient sous le coup d’une alerte orange mercredi après-midi. Le transport scolaire a été suspendu en plusieurs endroits.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!