Les animaux prennent la pose

Des milliers d’espèces d’animaux sont actuellement menacées d’extinction. Selon les plus récentes données de l’Union internationale pour la conservation de la nature, pas moins de 19 817 espèces sont sur cette liste rouge.

Le photographe britannique Tim Flach a décidé de publié Endangered, un livre dans lequel il présente de magnifiques portraits d’animaux pour attirer l’attention sur ce problème qui concerne toute la planète.

Entrevue

Se connecter aux animaux

Entrevue avec le photographe britannique Tim Flach

Qu’est-ce qui vous 
a motivé à faire ce projet?
Une idée qui n’a jamais été aussi importante qu’à notre époque: connecter les gens à la nature. Notre avenir 
en dépend. Comme je le dis au début du livre, le titre de cet ouvrage est Endangered [En danger], mais la question est de savoir à qui cela s’applique.

Quel message 
souhaitez-vous passer?
Le message principal, c’est que nous devons changer notre relation avec la nature et les êtres vivants qui y vivent si l’humanité veut avoir un avenir.

Comment pouvons-nous prendre le meilleur de la science et connecter les gens visuellement à ces histoires d’une manière émotionnelle afin de provoquer un changement de comportement?

Se trouver si près de ces espèces incroyables, ce
 doit être fabuleux, non?
Lorsque j’ai regardé dans les yeux le dernier mâle rhinocéros blanc du Nord, je ne me suis pas demandé à quoi pensait l’animal, mais plutôt comment nous nous sommes rendus au point où il est nécessaire que je les photographie pour en garder une trace. Je pense que le fait de regarder un animal droit dans les yeux suscite toujours la question de notre rapport avec eux.

Était-ce difficile de photographier des espèces en danger?
Photographier l’antilope saïga a été le plus grand défi à relever. Mais j’avais choisi de tous les photographier, des éléphants jusqu’aux insectes, et il est assez difficile de dire quels étaient les plus durs, parce que chacun d’eux était un défi unique, mais l’essentiel était de souligner le caractère et la personnalité de chaque animal, parce que lorsque vous avez ça, vous êtes plus susceptible de vous connecter avec le sujet.

Qu’espérez-vous des gens une fois qu’ils auront 
vu vos photos?
Je veux créer des images 
qui peuvent susciter de l’émotion pour qu’ensuite nous nous sentions obligés d’agir et de comprendre leurs histoires. C’est en connectant les gens aux caractères et aux personnalités des espèces que nous pouvons susciter 
et encourager des actions.

 

 

 

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!