NAIROBI, Kenya — Un opposant kényan ne sera finalement pas déporté vers le Canada.

Un juge kényan a annulé jeudi l’ordre de déportation dont faisait l’objet l’auteur et journaliste Miguna Miguna, à qui on reprochait son rôle dans la fausse inauguration présidentielle de l’opposant Raila Odinga.

Le juge Luka Kimaru a aussi ordonné qu’on rende son passeport à M. Miguna.

Le gouvernement kényan a rapidement annoncé son intention de porter cette décision en appel.

M. Miguna était aux côtés de M. Odinga quand celui-ci s’est proclamé «président du peuple», le mois dernier, pour dénoncer la réélection du président Uhuru Kenyatta.

Criant à la trahison, le gouvernement avait alors criminalisé le Mouvement de résistance nationale (une formation d’opposition), arrêté des membres de l’opposition et fermé pendant plusieurs jours les stations de télévision qui avaient diffusé «l’inauguration» de M. Odinga.

M. Miguna se présente comme un général du Mouvement de résistance nationale.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!