Getty Images

WASHINGTON — Le président Donald Trump a dit avoir signé une note demandant au département de la Justice de proposer des réglementations pour «interdire tous les dispositifs», comme les «bump stocks», qui transforment des armes légales en fusils quasi automatiques.

M. Trump a fait référence à un mécanisme utilisé par le tireur de Las Vegas l’an dernier.

M. Trump en a fait l’annonce, mardi, durant une cérémonie saluant le courage de membres des forces de l’ordre.

Le département de la Justice a dit avoir pris des actions rapides pour réexaminer les dispositifs «bump stocks».

En décembre, le département de la Justice avait annoncé qu’il révisait si ces dispositifs étaient interdits en vertu des lois fédérales bannissant les armes à chargement entièrement automatique. Le département a indiqué mardi «comprendre qu’il s’agit d’une priorité pour le président et avoir agi rapidement pour faire progresser le processus (de révision)».

Une période de commentaires publics sur le réexamen s’est conclue le mois dernier.

M. Trump fait cette sortie quelques jours après la fusillade ayant coûté la vie à 17 personnes dans une école secondaire de la Floride.

Avant mardi, le président avait été critiqué fortement pour avoir surtout abordé l’état de santé mentale du suspect.

Des officiels à la Maison-Blanche ont indiqué que le président s’entretiendrait avec des élèves, des enseignants et des responsables locaux et de l’État de la Floride pour discuter de manières d’assurer une plus grande sécurité dans les écoles et de se pencher sur les violences armées.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!